Et si on lâchait prise… en regardant et en écoutant les oiseaux! (16/04/2022)

« L’Ayurveda (science/ connaissance de la vie/longévité) considère Santosha, le contentement, comme un des piliers de la bonne santé physique et psychologique. Avoir une vie en harmonie / en union  avec soi, avec les autres, avec la société et avec la NATURE… nous apporte le  contentement (« Santosha » en sanskrit), et nous garantit autant notre santé psychique que notre longévité. » On lit aussi dans les Yoga sutras de Patanjali que « la libération, l’objectif ultime du yoga, est l’union (Yoga) à  l’Énergie créatrice, ou cosmique, et donc à la Nature » à laquelle nous participons et aspirons tous, souvent sans le savoir… Regarder et écouter chanter les oiseaux, surtout en cette période de printemps où ils sont nombreux, nous relie/ unit à la Nature, et nous procure une forme de contentement…

C’est le secret que nous confie le livre « Petite philosophie de oiseaux » (P.J. Dubois et E. Rousseau) : « Nous devons réapprendre à observer ce qui nous entoure, à écouter les leçons de sagesse prodiguées par la nature. Et quoi de mieux pour cela que d’arrêter un moment le temps infernal de nos vies et d’entendre ce qu’ont à nous dire les oiseaux? Par leur mode de vie, leur façon d’être au monde, ces petits « maîtres à penser » nous enseignent un art de vivre plus respectueux de nos rythmes- plus profond aussi... »

Depuis fin mars et comme à chaque début de printemps, dans notre jardin, sur notre maison, au bord de la Sèvre j’ai entendu et même vu parfois, c’est plus difficile 😉 plusieurs oiseaux qui reviennent, « fidèles » au RV, de leur périple migratoire. Ils ont passé l’hiver, plus au sud, parfois jusqu’en Afrique ! C’est la migration prénuptiale , les oiseaux reviennent et les mâles chantent pour marquer leur territoire et attirer l’attention des femelles… Dans l’ordre est arrivé le pouillot véloce (chiff chaff, chiff chaff… facile à reconnaître ;-), puis le rouge queue noir (avec son bruit de papier froissé en fin de strophe), la huppe fasciée et son pou-pou-pou (en photo ci-dessus) et maintenant, depuis quelques jours, le coucou (et son chant si familier). J’attends les martinets qui reviennent vers la fin avril, ces oiseaux incroyables qui crient tous ensemble et sont « toujours en vol » car leurs pattes sont courtes et s’ils se posent au sol, il ne peuvent plus « décoller »…

Si vous voulez vous entraîner à reconnaître certains chants afin de vous sentir davantage en harmonie/ union avec les oiseaux quand vous les entendrez dans la nature, je vous suggère ce petit test « reconnaître 18 chants et cris d’oiseaux communs » https://www.youtube.com/watch?v=mpvV3wweq0Y

Et pour la pratique de « santosha », le contentement, je vous invite à participer, si le coeur vous en dit, à l’atelier qui aura lieu le vendredi 24 juin (18H30-20H30) ou samedi 25 juin (9H-12H) http://enjoyoga.fr/ateliers/

En attendant je vous souhaite un magnifique printemps, de belles balades dans la nature et de joyeuses écoutes de chants d’oiseaux, en joy !

Namasté ! Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *